Puisqu’il s’agit d’une structure qui doit assurer plusieurs missions à la fois, la fabrication d’une fenêtre est strictement contrôlée dans toutes les étapes. Quel que soit le matériau, c’est toujours le cas. Pour le PVC, le processus de construction de la fenêtre est géré de manière très optimale. C’est la raison pour laquelle ce matériau figure parmi l’un des plus utilisés en matière de fabrication de fenêtres, de portes et de toute sorte de menuiserie. Les étapes de conception d’une fenêtre en PVC intriguent souvent les utilisateurs parce que c’est une façon pour eux de s’assurer de la qualité de la menuiserie. Alors, nous avons jugé opportun de vous faire découvrir ces phases.

Le travail sur le profilé PVC

Fenêtres en PVC : les étapes de la conception

Sur une fenêtre PVC, il existe des châssis qui sont tenus de soutenir le vitrage. Alors, il y a un profilé sur le dormant, il y en a un autre sur l’ouvrant et deux autres qui sont en contact dès que la fenêtre est fermée. Tous ces profilés sont présents pour assurer l’étanchéité et l’isolation au niveau de la fenêtre.

La première étape de la fabrication consiste à couper les profilés pour qu’ils correspondent aux attentes des clients. Que ce soit pour une fenêtre standard ou pour celle qui est sur mesure, la demande de la clientèle est toujours privilégiée. Après la coupe vient le moment de réaliser le perçage des évacuations d’eau et l’usinage des mortaises.

Par la suite, les menuisiers procèdent à la soudure des angles du dormant et du battant. Cette étape est effectuée en seulement quelques secondes afin de garantir l’étanchéité qui a été mentionnée plus haut. Une fois que ces phases seront réalisées, vient maintenant le moment de polir et de nettoyer la menuiserie PVC.

Le nettoyage des fenêtres en PVC

En réalité, le terme exact pour décrire cette étape est « ébavurage ». Il s’agit d’enlever les surplus de matériaux sur la menuiserie. La mission doit être effectuée avec un très haut niveau de précision afin de se débarrasser définitivement des matériaux en trop qui restent sur la structure. C’est pour cette raison que l’ébavurage est réalisé au micron. Il s’agit ici d’une ébarbeuse numérique qui est spécifiquement programmée pour faire disparaître les résidus.

Ensuite, les menuisiers séparent la chaîne de production entre le dormant et les ouvrants. Puis, la prochaine étape consiste à réaliser le ferrage et l’installation des accessoires sur la fenêtre PVC. La mise en place des accessoires est également un stade crucial au niveau de l’ensemble de la fabrication parce que c’est ici que les détails sur le système d’ouverture sont peaufinés. Cependant, sachez que ce genre de tâche doit être réalisé manuellement afin de respecter les accessoires souhaités par le client.

Assemblage et finition

Une fois que les accessoires sont tous en place, et que la fenêtre prend sa forme, c’est le moment de poser le vitrage. Celle-ci est également une étape cruciale parce que le vitrage occupe une place importante au niveau de la fenêtre. Afin de permettre à la fenêtre d’avoir une ouverture et une fermeture optimales, le professionnel pose d’abord des cales. Ensuite, les ouvrants sont posés sur le dormant et c’est l’instant où les derniers ajustements sont réalisés. Si un élément n’est pas bien en place, c’est durant cette étape qu’il faudra tout régler. Effectivement, plus tard ce sera le temps d’emballer la fenêtre et de la transporter ailleurs que dans l’atelier de fabrication.

Il est important de noter qu’ici, même si la fenêtre ne va pas directement être livrée chez un client, il ne doit plus rester dans les chantiers. C’est une mesure radicale à prendre afin d’éviter sa dégradation. Puis, elle aura besoin d’être exposée sous les yeux de la clientèle. Donc, elle ira directement en magasin.