Que ce soit pour la pose ou pour la rénovation d’une fenêtre, la prise des différentes mensurations de celle-ci est une étape importante. Heureusement, l’opération est d’une grande facilité. Elle est à la portée de tout le monde, même les bricoleurs du dimanche. Néanmoins, mesurer les dimensions d’une fenêtre ne se fait pas n’importe comment. Afin d’éviter les mauvaises surprises, des règles et techniques sont à prendre en compte. Dans ce présent guide, découvrez tout ce dont vous devez savoir concernant la prise de mesure d’une fenêtre.

Bien prendre les mesures d’une fenêtre, déterminer le type de pose de la menuiserie

Pour mesurer votre fenêtre dans de bonnes conditions, il est nécessaire de savoir le type de pose de votre fenêtre. Il est à savoir qu’il existe types de pose : en applique, en tunnel, en feuillure et en rénovation.

La pose en appliquer reste la plus prisée grâce à sa simplicité. En se posant en façade, la fenêtre se place contre le mur intérieur. Ce type de pose est surtout utilisé en construction neuve en brique ou encore en parpaing. C’est la raison de son appellation pose en neuf. Pour la pose en tunnel, elle est très rencontrée dans des habitats anciens en pierre ou à colombage. Par contre, elle s’utilise pour une construction neuve en bois. Il y a aussi la pose en feuillure qui ne s’utilise que sur les constructions anciennes. Pour finir, vous avez la pose en rénovation qui est très appréciée pour la facilité de sa mise en place.

Prendre les mesures d’une fenêtre, la bonne technique

Pour mesurer votre fenêtre avec de bonnes précisions, vous devez naturellement vous munir d’un mètre. Aussi, vous aurez besoin d’un papier et d’un crayon pour noter les mesures. Comme évoqué plus haut, la technique de prise de mesure dépend du type de pose de la menuiserie. Vous devez donc définir à l’avance le type de pose qu’il vous convient.

Pour la pose en applique, vous devez prendre en compte les dimensions dites « cote tableau fini » correspondant aux mesures de l’ouverture. Ces dimensions peuvent certes se trouver dans le plan de votre maison, mais doivent vérifier manuellement. Mesurez la hauteur et la largeur du tableau fini. Prenez également la mesure de l’allège afin de connaître la hauteur précise de la poignée. De même, pour une menuiserie qui se pose en tunnel, ces mesures sont aussi à prendre avec de bonnes précisions. Il est conseillé de laisser une espace de 10 mm pour la pose du joint d’étanchéité. En ce qui concerne la pose en rénovation, vous devez mesurer la hauteur ainsi que la largeur du dos de dormant. Aussi, comme pour les autres types de pose, il est nécessaire de prendre la mesure de l’allège pour la détermination de la hauteur de la poignée.

Notre conseil : pour un résultat optimal, il est conseillé de mesurer votre menuiserie en 3 points.

.